Appel de candidatures

résidences de production en musique de création

L'appel de candidatures est maintenant fermé. La date du prochain appel de candidature sera annoncée en 2019.

Le Centre d'Expérimentation Musicale a mis sur pied un programme de résidences de production en musique de création. Le CEM offre aux artistes invités des conditions privilégiées leur permettant de réaliser un projet de création musicale s'échelonnant sur une période de deux ou trois semaines, aux côtés des musiciens du CEM et dont l'aboutissement consiste en la présentation d'une ou plusieurs œuvres devant public, le tout avec captation audiovisuelle professionnelle et diffusion sur le web.

Un premier appel de candidatures a été lancé en 2018. Il s’agissait là d’une invitation internationale et, à la grande réjouissance du Centre, la réponse s’est exprimée à travers 86 candidatures d’une qualité impressionnante, représentant en tout 13 pays. Après minutieuse analyse des dossiers et délibération en bonne et due forme par un comité de sélection constitué de quatre musiciens professionnels de la région, quatre candidatures on été retenues : celles de Rafael Zaldivar, Olivier Roberge, Lorie Freedman et Tim Brady.


Date limite : 11 février 2018

For the english version, click here...

Télécharger en pdf...

Afin de faciliter la lecture du présent texte, nous avons employé le masculin comme genre neutre pour désigner aussi bien les femmes que les hommes.

Le Centre d’Expérimentation Musicale invite les créateurs à poser leur candidature pour une résidence de production en musique de création. Aux côtés de musiciens membres du CEM, les artistes invités auront à présenter, devant public, une ou des œuvres qui seront filmées à plusieurs caméras et enregistrées en multipistes. Cette captation de qualité télévisuelle est destinée à être diffusée sur le web.

Les conditions offertes

  • 1 000$ par semaine de résidence en cachet et droits d’auteurs;
  • L’hébergement pour toute la durée de la résidence;
  • Une indemnité journalière de 30$/jour (les résidents ont accès à une cuisine);
  • Les frais de déplacement (en avion si à plus de 1 000 km du CEM);
  • L’accès complet aux infrastructures et équipements du Centre.

Le CEM dispose également d'un budget pour l'embauche de musiciens. Les résidents pourront ainsi répéter régulièrement avec eux (à titre d'exemple, il est réaliste de tenir huit demi-journées de répétitions avec quatre musiciens sur deux semaines). Tout au long des résidences, les créateurs seront accompagnés d'un réalisateur avec qui ils pourront échanger et discuter de leur travail. Ce dernier sera responsable de l'aspect production des musiques, tout en faisant le pont avec les musiciens.

Le projet de production

L’objectif est d’arriver, au terme de la résidence, à une performance musicale aboutie prête à être captée. Les compositeurs n’ont pas l’obligation de jouer lors de la prestation, mais sont invités à le faire ou à diriger les musiciens.

Quant aux considérations stylistiques, le Centre est très ouvert : musique contemporaine, actuelle, électronique, jazz moderne, chanson actuelle ou autres formes musicales inusitées et inclassables. L'accent n'est pas sur le genre, mais sur l'hybridité et le renouvèlement des pratiques, la recherche et la prise de risque. C'est pourquoi les résidences sont ouvertes aux créateurs de tous horizons, dans la mesure où leurs propositions sont novatrices et porteuses. Les musiciens membres du CEM sont d'ailleurs issus de parcours diversifiés et ont eux-mêmes touché à presque tous les styles. Les différentes formes de musiques improvisées sont certainement les bienvenues, à condition que les créateurs aient des propositions novatrices quant à l'approche et aux thématiques abordées.

Ces résidences doivent se faire dans un va-et-vient constant entre expérimentation, écriture, répétition, enregistrement et discussions, de sorte que la création évolue au gré des échanges. Comme ce sont des périodes de production, la portion recherche-création et/ou l’écriture des musiques devra être entamée avant l’arrivée en résidence.

Pour ce qui est de la durée ou de la forme que prendra la prestation, il y a très peu de contraintes : les infrastructures et équipements de qualité du Centre ainsi que les budgets destinés à l'embauche des meilleurs musiciens régionaux permettent de créer et d'expérimenter en toute liberté, dans des conditions professionnelles stimulantes. En servant de point de départ à des projets de plus grande envergure, les propositions artistiques des résidents peuvent évoluer vers des productions complètes, soutenues et promues activement par le Centre d'Expérimentation Musicale.

Une première résidence a eu lieu en novembre 2017 avec le compositeur Raphaël Arsenault. Pour voir le résultat de son travail : http://cemproduction.com/productions/raphael-arsenault

Le Centre d’Expérimentation Musicale

Fondé en 1980, le Centre d’Expérimentation Musicale a pour mission le développement du milieu des musiques nouvelles et émergentes au Saguenay (Québec, Canada). Par ses activités de création, de production, de diffusion et de formation, le CEM assure un soutien professionnel aux créateurs dans un contexte favorisant la recherche et l’exploration musicale. Véritable laboratoire où l’hybridation des styles occupe le devant de la scène, le travail artistique du CEM abolit les frontières entre le rock d’avant-garde, l’électronique, le jazz, la musique contemporaine, la chanson, le bruitisme, les musiques du monde et l’électroacoustique. La musique de concert et la production audionumérique sont les principaux champs d’activité du CEM.

Le Centre d'Expérimentation Musicale est aussi un lieu de production spécialisé en nouvelles musiques, avec deux grands locaux situés au centre-ville de Chicoutimi à l'intérieur du Centre de production en art actuel TOUTTOUT. Un studio d'enregistrement de 650 pieds carrés et équipé à la fine pointe de la technologie, est divisé en une régie propice à la composition et au mixage, une grande salle à acoustique vivante et un isoloir. Une autre grande salle polyvalente de la même dimension - appelée le "Lab" et équipée d'instruments de musique de toutes sortes - sert de lieu d'enregistrement, de répétition et de tournage, tout en permettant la présentation de concerts intimes et l'accueil d'une quarantaine de spectateurs privilégiés. Les deux salles sont reliées entre elles par un réseau audionumérique.

Ce programme de résidence est rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts de Saguenay, du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Le processus de sélection

La date limite pour soumettre sa candidature est le 11 février 2018 à 23h59 (heure du Québec) et les réponses seront envoyées dans les semaines suivantes. Une première résidence pourrait avoir lieu dès mars 2018, selon les disponibilités des artistes.

Une somme de 30$ est exigée pour soumettre sa candidature. Ce montant est destiné à rémunérer le comité qui évaluera les dossiers et cherche à limiter la soumission de candidatures incomplètes ou impertinentes.

Les créateurs seront choisis par un comité de pairs selon les critères suivants :

  • Originalité et pertinence du projet
  • Qualité du parcours artistique du candidat et du matériel d’appui
  • Pertinence de la résidence dans le parcours artistique de l’artiste
  • Compétences multiples et polyvalence (compositeur, instrumentiste, improvisateur)
  • Place faite à la collaboration avec les musiciens
  • Représentativité hommes/femmes

Nous vous invitons à consulter notre FAQ si vous avez des questions.
Pour toutes autres questions, écrivez-nous à .