Tim Brady

créateur en résidence

Malgré une abondante présence de musique mouvementée, empreinte même de virtuosité rythmique, voire de haute voltige instrumentale dans une partie de son répertoire, Brady avoue également avoir un léger faible pour une musique lente et transparente, où il choisit plutôt d’explorer un matériau simple et épuré, tel que cette vision se reflète dans son projet « méditation mobile » auquel il convie les musiciens du CEM dans le cadre de sa résidence, une création devant public d’une musique spatialisée pour une douzaine de musiciens incluant la voix humaine. En préparation pour l’été 2018, il s’agira d’une exploration musicale de l’immersion par la continuité sonore, dont la cohésion sera assurée par des techniques d’improvisation dirigées, une synchronisation des interprètes à l’aide de chronomètres sur téléphones intelligents.

Tim Brady - bio

Originaire de la banlieue de Montréal, le très prolifique compositeur et guitariste Tim Brady a plus d'une corde à son arc et transcende sans effort les modèles préétablis, même dans les milieux ouverts des musiques de création. Amoureux de longue date de la guitare électrique, qu'il découvrit dans les années 70 à la télévision américaine par l'entremise des Beatles, il a rapidement élargi ses horizons musicaux à travers l'exploration du jazz, de la musique classique et contemporaine, dont les influences combinées l'emmenèrent à formuler l'idée d'un mode de vie basé sur la création musicale. Jouissant d'une reconnaissance unanime de la part de ses pairs et du public en musique actuelle, ce guitariste novateur s'autorise à accueillir intuitivement dans son jeu et dans ses compositions toutes sonorités qu'il considère intéressantes, étant affranchi des limites dictées par l'identification à un genre particulier ou toute autre considération stylistique. Guidé principalement par l'intention de communiquer avec son auditoire, il est reconnu pour ses orchestrations lumineuses, son sens dramatique aiguisé en plus de se distinguer par son exploration radicale des nouvelles possibilités guitaristiques, dont témoignent les projets pour 100, 20 et 4 guitares présentés par son collectif de guitares électriques "Instruments of Happiness". Au cours des trente dernières années, il a produit plus d'une vingtaine de titres, sur des étiquettes telles que Ambiances magnétiques et ATMA Classique, tout en étoffant son répertoire de compositions par la réception de nombreuses commandes et l'exécution de pièces par de grands orchestres tels que le Vancouver Symphony, l'OSQ, le Symphony Nova Scotia et l'OSM, pour ne nommer que ceux-ci.