À propos du Centre d'Expérimentation Musicale

Le Centre d’Expérimentation Musicale a pour mission le développement du milieu des musiques nouvelles et émergentes au Saguenay. Par ses activités de création, de production, de diffusion et de formation, le CEM assure un soutien professionnel aux créateurs dans un contexte favorisant la recherche et l’exploration musicale. Véritable laboratoire où l’hybridation des styles occupe le devant de la scène, le travail artistique du CEM abolit les frontières entre le rock d’avant-garde, l’électronique, le jazz, la musique contemporaine, la chanson, le bruitisme, les musiques du monde et l’électroacoustique.  La musique de concert et la production audionumérique sont les principaux champs d’activité du CEM.

Historique

Le Centre d’Expérimentation Musicale a été fondé en 1980 par les musiciens Jean-Pierre Bouchard, Claude Fradette, Pierre Dumont, Pierre Lavoie et le poète Alain-Arthur Painchaud. Un des seuls organismes de production en nouvelles musiques œuvrant hors des grands centres au Canada, le CEM contribue, depuis plus de trente-sept ans, à faire du Saguenay une région où la création occupe le devant de la scène. L’influence des musiques nouvelles est aujourd’hui palpable dans le travail des artistes  d’ici et dans l’ouverture du public.

Depuis sa fondation, le CEM a produit près de 400 concerts et productions interdisciplinaires rejoignant plus de 40 000 spectateurs. En appui à ses membres, le CEM a contribué à la production d’une foule de musiques de film, de créations radiophoniques ainsi que de nombreuses bandes sonores pour le théâtre et la danse. Plusieurs disques ont été lancés sous l’étiquette CEM et près d’une centaine d’ateliers de création ont été réalisés. Au cours des trois dernières décennies, le CEM a collaboré avec de nombreux artistes québécois, canadiens et internationaux de renom. Soulignons qu’en 1989, le CEM crée le Festival des Musiques de Création du Saguenay-Lac-Saint-Jean (FMC) qui, dès sa deuxième édition, devient un organisme autonome.  Partenaire de longue date, le FMC diffuse la création musicale actuelle du Saguenay et de provenance nationale et internationale.

Parmi les grands projets présentés dans la dernière décennie soulignons l’Ensemble FI (partenariat avec Séquence), PlanB (ensemble de cordes avec Bernard Falaise), Musiques dérives (avec Tour de Bras de Rimouski),  Musiques immédiates (avec Yannick Rieu, Jean Derome et René Lussier), Face-à-face (12 musiciens sous la direction de Guillaume Thibert), Le Gros Groupe (big band de jazz contemporain), Royaume créateur (l’ensemble contemporain du CEM), le Commando (ensemble de musique improvisée), Pulsation (spectacle de fermeture du Festival des Rythmes du Monde), La Femme aimée (opéra électro), Stellaire (projet de chanson électro-folk de Sara Létourneau) et Rétroviseur (rétrospective du travail de Jean-Pierre Bouchard).

Direction artistique

Le mandat du CEM est clair : développer le milieu des musiques nouvelles et émergentes au Saguenay. À travers une imposante programmation de qualité – plus de 60 concerts et événements entre 2011 et 2016 – le CEM présente au public des œuvres inédites, aux styles variés. Seul producteur reconnu par le CALQ en musique non-classique au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la diversité des pratiques musicales actuelles est au cœur de la vision artistique.

Dans les dernières saisons, le CEM a touché à une foule de styles, de la musique libre improvisée, à la musique contemporaine, en passant par le jazz moderne, la musique de film, l’art lyrique, la musique électronique ou la chanson actuelle. Réunissant les influences diverses de ses membres, les musiques présentées par le Centre sont hybrides.  Avant tout, le CEM prône l’expérimentation, la recherche, l’avant-garde, l’interdisciplinarité et la prise de risque. L’improvisation est aussi au cœur de l’esthétique défendue par le CEM et fait partie de plusieurs productions présentées.

Les artistes membres sont au cœur de nos actions : le Centre soit un réel lieu de rencontre et d’échange pour les musiciens. Un générateur de projets de créations, un lieu qui stimule la recherche-création à Saguenay tout en insufflant une dynamique d’expérimentation, de prise de risque. De plus, en contribuant au réseautage entre les artistes, le Centre sert d’incubateur à une foule de projets qui vont bien au-delà du mandat de l’organisme.

Les artistes qui participent à nos productions ne sont pas toujours issus de la musique de création, plusieurs viennent de la musique classique, du jazz, de la chanson ou même d’autres disciplines. Ce travail de recherche-création ouvre des horizons pour eux en décloisonnant les pratiques.  Nous contribuons également à ce que les musiciens enrichissent leurs pratiques en côtoyant les artistes et organismes d’autres disciplines. Cette mise en relation se fait à travers les projets de création interdisciplinaire, et les nombreuses collaborations du Centre avec les organismes partenaires. 

Le CEM fait une vaste place à la relève; la moyenne d’âge des artistes participants à nos productions est d’environ 35 ans. Cela dit, la quasi-totalité des projets est intergénérationnelle : le CEM confronte et met constamment en relation musiciens de la relève et artistes d’expérience, ce qui est formateur pour tous et contribue à l’unicité des œuvres présentées.

L’organisme s’acquitte également de son mandat à travers la formation offerte aux membres. Présentées sous forme d’ateliers, ces périodes intensives sont centrées sur la création. Ces ateliers deviennent souvent prétextes à des présentations publiques, à des concerts et mènent souvent à de nouvelles collaborations ainsi qu’à de nouveaux projets. Ils agissent aussi comme lieu de rencontre et contribuent au réseautage entre nos membres et les formateurs, des artistes reconnus.